FOOT-COVID/ Les arbitres guinéens, fortement impactés !

cis radio

Ecoutez cis radio en live

106.0

FOOT-COVID/ Les arbitres guinéens, fortement impactés !

Depuis le 15 mars 2020, date à laquelle s’est joué le dernier match avant l’arrêt des championnats de Ligue 1 et 2, les arbitres Guinéens n’ont perçu aucun sou de la part des autorités sportives du pays. Eux qui ne sont rémunérés que quand il y a compétition et qu’ils sifflent des matchs.

La pandémie du coronavirus paralyse  toutes les activités sportives, les hommes en noir se retrouvent sans aucune ressource, exceptés les quelques rares qui ont d’autres jobs.

Face à cette situation, certains parmi eux lancent un S.O.S  à leur instance qui est la Fédération Guinéenne de Football, à qui ils (les arbitres, ndlr) demandent de suivre l’exemple des pays comme la Mauritanie ou encore le Maroc. Les associations sportives de ces différents pays ont trouvé un moyen de venir en aide à leurs arbitres grâce aux 500 000 dollars américains que la FIFA a octroyés à chaque association membre pour faire face à cette crise sanitaire qui paralyse les activités sportives.

Au Royaume Chérifien par exemple, chaque arbitre percevra 6 000 dirhams soit 600 euros chacun. D’autres pays du continent ont promis de suivre l’exemple les jours à venir.

En Guinée où la grande majorité des arbitres n’ont pas de revenu fixe, ces acteurs du football attendent que la FEGUIFOOT leur vienne en aide en cette période difficile.

David Tchopnn Bangoura

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

corona virus!

Soyons
vigilants!

La menace est toujours réelle

Prenez toutes les précautions en respectant les mesures barrières pour vous protéger et protéger les autres.

Point de situation

26 octobre – 2021 | 07:59
Nouveaux cas confirmés
Nouveaux guéris
0
Nouveaux décès
Nombre total de cas confirmés
Nombre total de guéris
Nombre total
de décès

Sources : ANSS

[KNR_Player id=”1″]