La crise au sein de la fédération kényane pourrait avoir un impact sur l’adversaire du Horoya

cis radio

Ecoutez cis radio en live

106.0

La crise au sein de la fédération kényane pourrait avoir un impact sur l’adversaire du Horoya

Equipe de football du Kénya

Alors qu’il est engagé en barrages de la coupe CAF, le Bandari FC pourrait être disqualifié avant le match retour contre le Horoya AC. Le club kényan pourrait subir en effet les conséquences de la crise qui sévit au sein du football national de ce pays de la corne de l’Afrique. Une crise née du processus électoral en cours à la FKF.

Ce processus n’est pas apprécié par l’instance du football mondial, la FIFA. A travers son directeur-développement Afrique et Caraïbes Véron Mosengo, l’institution déplore ce qui peut être qualifiée d’ingérence.

« En particulier, nous notons qu’une plainte a récemment été déposée par une partie prenante locale contre la FKF auprès du Tribunal du contentieux sportif, dans le but d’annuler l’adoption du code électoral et la nomination du conseil électoral (première instance et niveau d’appel) selon le procès-verbal officiel que vous avez fourni, approuvés à l’unanimité par les délégués de la FKF présents lors de l’assemblée générale annuelle du 5 octobre 2019.

Parallèlement, nous notons également qu’un appel a été interjeté il y a quelques jours par un particulier contre la FKF devant la Haute Cour de Nairobi, essentiellement dans le même but. » Peut-on-lire dans la lettre de M. Mosengo.

Si la Haute Cour du Kenya rend une décision contraire

Par conséquent, la FIFA a averti les autorités du football kényan, en saisissant le secrétaire général : « Dans ce contexte, si la Haute Cour du Kenya rend une décision contraire au principe susmentionné, le dossier sera porté à la connaissance des organes compétents de la FIFA pour qu’il examine les mesures appropriées et les sanctions éventuelles en conformité avec les Statuts de la FIFA. » A fait savoir VERON Mosengo.

Au cas où ce processus dénoncé par la FIFA se poursuivait et qu’une décision en provenance d’un tribunal local tombait entre-temps, le représentant guinéen pourrait ne ce moment se frotter les mains et se qualifier sans jouer le match retour contre Bandari. En attendant, les rouge et blanc de Matam doivent prendre de l’avance sur le terrain ce dimanche à Conakry.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

corona virus!

Soyons
vigilants!

La menace est toujours réelle

Prenez toutes les précautions en respectant les mesures barrières pour vous protéger et protéger les autres.

Point de situation

26 octobre – 2021 | 07:57
Nouveaux cas confirmés
Nouveaux guéris
0
Nouveaux décès
Nombre total de cas confirmés
Nombre total de guéris
Nombre total
de décès

Sources : ANSS

[KNR_Player id=”1″]